Jonathan Houzelle

Qu’est-ce que ta chronique ?

Ma chronique est « In Vino 47 », tous les lundi matin à 8h 45, nous parlons de vin et répondons aux questions des auditeurs sur le sujet. Pendant 5 minutes nous voyageons ensemble au travers des appellations viticoles, nous décryptons les secrets des vins, parlons accords avec les mets et comment mieux conserver, servir et déguster les vins pour prendre encore plus de plaisir autour de ce produit très identitaire…

Pour toi 47FM c’est quoi ?

C’est plus que notre radio locale !
Un petit peu comme un point de repère qui nous permets de mieux connaitre la vie dans notre département. Elle offre également, la rencontre entre les auditeurs et les acteurs de la vie locale ce qui en fait plus qu’une simple radio… Pour moi c’est avant tout un « lieu » de rencontre et pas seulement auditif. Il se passe toujours quelque chose à l’antenne mais également dans les locaux !!
47FM ? un concentré de vie locale !!

Quel est ton meilleur souvenir en radio ?

Difficile à dire quand on en a pas de mauvais !!
Les rencontres avec les autres chroniqueurs quand j’arrive plus tôt que prévu dans les locaux.
Je prends beaucoup de plaisir à voir et écouter une autre chronique en direct…
Je me dis voilà à quoi tu ressembles avec un casque et un micro « yeti » devant le nez !! hahaha…
 

Quel est ton coin du Lot-et-Garonne préféré ?

St Maurin… « Le château de ma mère » ou plutôt la maison !
Je ne suis pas originaire du département, et cette terre avec ses habitants nous ont accueillis avec sincérité.
Un village très classique du Lot et Garonne où réside une partie de moi.
Au croisement des deux vallées, le soleil perce au travers des collines et des feuillages des arbres fruitiers,
Déjà la vigne laisse ouvrir ses feuilles pour capter cette lumière nourrissante… le coq chante (il ne s’arrête jamais celui-là !) la rosée matinale fait briller la nature de toute sa richesse…
Le Lot et Garonne quoi ?!
 

Une chose que tu aimerais faire ?

Le tour du monde en plus de 80 jours !

Ta devise ?

Il y en a une qui me plait beaucoup, elle n’est pas de moi mais de « Rémy le dessinateur de textes viticoles », et j’ai tendance à beaucoup l’utiliser et même à la porter fièrement sur un t-shirt : « Tant qu’il y a de la vigne, il y a de l’espoir !! »